Second tour : Non merci.

Je n’ai pas de consigne de vote à donner, je n’ai ni cette ambition ni assez d’importance pour le faire. Mais puisque je ne me cache pas de mon choix, je ressens le besoin m’en expliquer.

Non je n’irai pas voter au second tour des présidentielles le 24 Avril 2022. Pourquoi ? En résumé :

Il est là le truc. Comment je pourrais voter pour l’éborgneur ou la fille de l’éborgné (la formule n’est pas de moi) alors que j’avais choisi le programme de la France Insoumise porté par Jean-Luc Mélenchon. Tout à fait entre nous, et ne le répétez pas, j’aurais préféré François Ruffin ou Manon Aubry. Mélenchon est un très bon orateur, pédagogue quand c’est nécessaire mais il est un peu trop théâtrale et ça discrédite non seulement le candidat mais le programme.

Je me veux bienveillant, tourné vers l’autre, un poil écologiste, un poil humaniste et pas prêt à n’importe quelle saloperie pour m’enrichir. Un collègue aimait blaguer non sans cynisme en nous servant régulièrement cette tirade : « C’est pas le tout d’être heureux, encore faut-il que les autres soient malheureux ». Évidemment c’était pour rire en ce qui le concerne. Pour ma part, j’ai du mal à me laisser aller à des démonstrations de bonheur alors qu’en 2022 on compte encore des salariés SDF, des malades qui n’ont pas les moyens de se soigner dignement, des personnes âgées qu’on laisse crever dans des mouroirs au prix exorbitant sans parler des infirmières qu’on tabasse quand elles veulent juste soigner dans de bonnes conditions.

Je vous renvoie à « Second tour : vote blanc. » pour comprendre pourquoi je ne voulais pas de Macron en 2017. Malgré tout élu, il avait 5 ans pour convaincre, ça n’a pas été le cas alors pourquoi remettre une pièce et rejouer ? Qui ça fait rêver la retraite à 65 ans ? Qui ça fait exulter l’interdiction des sacs plastiques en 2040 ? Qui peut soutenir un gouvernement qui ne fait rien ou si peu pour palier la hausse du carburant ? Travaillons-nous pour vivre ou vivons-nous pour travailler ? Tout pousse à consommer, tout augmente sauf le revenu. Manu a eu 5 ans pour améliorer notre quotidien et tout ce que nous avons vu c’est l’immoralité du CICE. Et qu’on ne me serve pas l’excuse de la pandémie, ça ne l’a pas empêché de passer des ordonnances sans rapport avec la lutte contre la COVID.

Un quart des inscrits ne se sont pas exprimés et ça n’émeut pas les candidats. Et puisque le vote blanc ne vaut pas plus que l’abstention pourquoi donc se déplacer ?

Pour faire barrage ? Désolé, je vais au urnes pour voter POUR un candidat, pas CONTRE un autre. Le barrage il aurait dû se faire au premier tour avec une gauche unie derrière un seul candidat. On peut reprocher beaucoup de maux à la droite, la gauche à quant à elle un gros problème d’ego.

Et comme d’habitude on nous agite l’épouvantail Le Pen pour nous inciter à voter pour le banquier. On peut aussi ne voter ni pour l’un ni pour l’autre. C’est quoi ce chantage ? Peut-être qu’on a besoin de l’extrême droite en France après tout ! Non pas pour essayer …

… Mais juste pour (ré)apprendre pourquoi c’est une mauvaise idée. A priori le problème en France ce sont les étrangers, surtout les noirs, les basanés, et c’est pire s’ils sont musulmans. Ce sont eux qui génèrent de l’insécurité et qui volent les emplois des bon français mon bon monsieur. Et bien soit.

Quand on aura passé 5 voire 7 ans à constater que les ratonnades n’aboutissent à rien sinon à des démonstrations d’animosité bien française, quand les droits des femmes auront tellement régressé inversement à leur taux de mortalité, quand on n’aura plus que des assistés bien français bien de chez nous, quand on aura fini par réaliser que l’arbitraire aura pris la place de la raison peut-être alors qu’on reviendra à une forte mobilisation aux urnes. Pour autre chose. Enfin!

Enfin … Si on a toujours le droit de vote.

Tout comme l’écologie, le racisme la préférence nationale à lui elle seul seule ne peut pas être un programme politique. Ne perdons pas de vue que le racisme c’est avant tout la bêtise. La bêtise de penser que la différence est un problème. La bêtise de penser que puisque de nombreux délinquants ont des origines (bien que français) étrangères, c’est bien l’étranger le délinquant. Comme si la délinquance était l’exclusivité de l’étranger. Comme si le fait d’être un étranger nous donnait l’obligation d’avoir une âme pure. Comme si seul le français avait le droit de s’exonérer d’observer la loi.

Ceux qui ont eu affaire à un psy le savent, souvent le problème avec les autres, c’est soi-même. Nous sommes notre propre obstacle. Nous sommes notre propre ennemi. Et c’est très difficile à admettre même pour quelqu’un décidé à faire un travail sur lui dans le but de se sentir mieux. Alors pensez bien qu’un électeur d’extrême droite qui pense que ses problèmes viennent des autres trouvera bien confortable de s’installer dans cette facilité idéologique surtout si des politiciens qui passent à la télé disent la même chose ! Tu vois bien Lucette que c’est pas que moi qui dit que c’est de la faute des arabes ! La dame à la télé elle le dit aussi ! Et elle, elle est avocate, elle a fait des études ! C’est forcément vrai !

Rappelons que ça n’a pas toujours été de la faute des arabes. Ça a été les juifs, et après la guerre, ça a été les portugais, les italiens, en gros les blancs européens qu’on recrutait pour faire des boulots pour lesquels les français n’étaient soit pas assez nombreux soit pas assez motivés soit les deux.

Je ne sais pas si je dois remercier les arabes d’être devenus la nouvelle cible des racistes. Nous autres les fils d’immigrés blancs et cathos on a une putain de paix depuis. Ha oui … Ganança c’est un nom portugais, de l’île de Madère pour être plus précis. Mais j’oublie pas les « sale portugais rentre chez toi » de la cour de récré. Le racisme n’est pas l’invention d’un enfant. Suivez mon regard … J’oublie pas ça ni toutes les sales blagues « juste pour rire ». Vous savez ce que c’est un cochon qui rit ? Non ce n’est pas un flics qui éborgne un rebeu, une infirmière ou un gilet jaune. C’est un porc tout gai. Hilarant. Je ne m’en lasse pas même à la centième fois. Des barres !

A partir de là vous avez deux attitudes possibles. Soit vous êtes comme moi, une force tranquille, un mec qui a oublié d’être con, un mec qui dès tout petit a compris que foutre une branlée à un autre même pour se défendre ça ne t’attire que des ennuis, un mec capable de faire preuve de dérision. Je suis de ceux qui donnent tort à Audiard quand il faisait dire à l’un de ses personnages « Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ». Je crois au contraire qu’il faut parler, faire preuve de pédagogie, comprendre l’autre et ses peurs, montrer ses différences et en quoi on peut s’enrichir mutuellement (calme toi Emmanuel je parle de richesse humaine, pas de tunes !). Alors je souris aux sales blagues. Mais moins que quand mon devoir de français est le meilleur de la classe dont je suis pourtant le seul fils d’immigrés. Paradoxale de moins bien maîtriser sa langue maternelle qu’un étranger, non ? Les racistes vivent très bien cette contradiction, ne vous inquiétez pas pour eux. De la bêtise je vous dis !

Soit vous êtes moins posé, moins sur la retenue et la réflexion. C’est comme ça, on est comme on est et c’est très compliqué de changer sa nature. Et vous rentrez dans le tas. Ça donne des fachos qui rentent chez eux en kit pour les plus chanceux, des racistes que leur propre mère ne reconnait même pas à leur ADN tellement ils se sont fait mettre la misère. Et les élus de droite et d’extrême droite de s’émouvoir … Voyez comme ils sont violents.

Vite il faut voter Le Pen ! Organisons nous. Créons nos milices sous l’oeil bienveillant de la présidente et de son ministère de l’intérieur qui pourrait être tenu par son père. Les flics sont majoritairement racistes et une présidente d’extrême droite les décomplexerait encore plus mais ils n’auront jamais assez d’effectifs pour fourrer toutes ces matraques dans le cul des basanés et des noirs. Auront-ils seulement assez de matraques ?

Un individu est bon ou mauvais quelles que soient ses origines. Le crime n’a pas de couleur. La bêtise non plus. Les vidéos de Papacito, ce youtubeur d’extrême droite qui canarde des cibles en cartons à l’éffigie de gens de gauche n’ont échappé à personne. Au lendemain du 1er tour, lui et d’autres du même acabit étaient tellement dégoûtés qu’ils ont manifesté l’envie de partir, de quitter la France. Oui vous avez bien lu. Ces prix Nobel qui exhortent les migrants à rester chez eux et à prendre les armes au lieu de fuir leur pays instable veulent fuir la France juste pour un résultat de scrutin ? Le plus drôle c’est celui qui dit vouloir aller au Texas. Personne ne lui a dit que les texans et tout le reste des américains sont à l’origine du grand remplacement des amérindiens … La bêtise ça fait rire aussi parfois …

Et pendant ce temps là, les riches à milliards, français, arabes, américains, anglais, turcs, pakistanais, et j’en oublie feront ensemble ripaille en se délectant du spectacle de ces sans-dents qui se chahutent pour des clopinettes pendant que pour eux tout ira très bien tant qu’ils pourront leur vendre des fringues, des sacs, du carburant, des armes et des téléphones hors de prix. Ils n’ont aucun intérêt à ce qu’on cesse nos chamailleries racisme VS république. Parce que si on faisait une pause, si on prenait le temps de réfléchir, si on se posait les bonnes questions, on finirait peut-être par imaginer un monde dans lequel les richesses seraient mieux redistribuées, où les riches seraient toujours riches mais beaucoup moins, où les pauvres ne seraient plus vraiment pauvres car tout le monde mangerait à sa fin, aurait un toit, disposerait des meilleurs soins. Et si on n’a plus de raisons d’être malheureux, on n’a plus de raison de chercher le responsable de nos malheurs …

Désormais on va devoir attendre encore 5 ans minimum. Cinq ans où on va encore parler de voile, d’islamisme, d’augmentation des prix, de fortunes colossales et de parachutes dorés. Puisque c’est ce que la France veut …

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>