Achetez aujourd’hui l’animal que vous abandonnerez cet été !

animauxA l’approche de Noël les marchands de jouets rivalisent   d’idées pour nous faire acheter leur produits. Acheter, payer en plusieurs fois, ne payer que dans 3 mois, voila la  nouvelle sémantique de la magie de Noël. Tout un programme.

Mais tant qu’il ne s’agit que de biens inertes, d’objets, de services, ce commerce même s’il s’éloigne de son but premier n’est après-tout que du commerce. A nous de cautionner ou pas.

Depuis quelques années néanmoins on voit fleurir un peu partout avant les fêtes de fin d’années des salons où l’on peut acheter des animaux. La date n’est pas choisie au hasard, il faut se positionner dans les temps avant que les jouets n’aient absorbé le budget familial.

Car regardez bien l’affiche. Il s’agit d’une exposition si on en croit le contenu. Mais quelle est la mention la plus centrale ? Celle qui est inscrite avec les plus grandes lettres ? Oui il y a des spectacles mais regardez un poil plus haut juste à coté des belles bouilles d’animaux les plus représentatifs des tendances actuelles. Ça y est vous y êtes ! Vous avez bien lu « Vente chiots et chatons ». L’animal devient un bien de consommation.

Une console ou un labrador ? Une voiture télécommandée ou un chat ? Où est la morale ? Bien sûr la loi considère les animaux comme des meubles. Mais ce qui est légale est-il pour autant honnête ? La décision d’inviter un animal à faire un bout de chemin ne devrait-elle pas être mûrement réfléchie ? Est-ce à un salon d’exposition de devenir l’élément déclencheur ? Que devient la magie d’une rencontre fortuite avec un animal chez des amis ? Celle qui laisse (ou pas) une empreinte dans l’affectif et qui nourrie (ou pas) l’envie d’associer sa vie à celle d’un animal ?

chenilSi vous avez vraiment envie de donner un peu de bonheur à un animal, il y a d’autres options. Ils ne sont pas neufs, ils ne sont pas clinquants, ils ont déja vécu avec d’autres maîtres, mais ils vous seront 1000 fois reconnaissant de les adopter. Je parle bien sûr des animaux recueillis par les SPA ou autres chenils municipaux près de chez vous. Là, on n’essaiera pas de vous vendre un bien, on testera votre aptitude à devenir maître. C’est tout aussi légal, c’est honnête et c’est sage. Merci pour eux.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>